L’éducation d’un chien

Beaucoup de chiens semblent avoir un malin plaisir à mettre la patience de leurs propriétaires à rude épreuve. Parce qu’ils sont désobéissants, ne respectent pas les règles ou sont indifférents, on les qualifie alors d’entêtés, bêtes et voir même de «dominants ». Mais est-ce vraiment le cas?

Et si nous observions la situation sous un autre angle?

Serait-il possible que Toutou soit désobéissant parce qu’il ne comprend pas ce qu’on attend de lui, ne respecte pas les règles parce qu’elles portent à confusion ou qu’il reste indifférent sachant qu’il sera encore puni?

Je vous propose un survol des grandes erreurs que l’on commet fréquemment dans l’éducation du chien et quelques astuces afin d’y remédier. Parce que rien n’est plus agréable que d’avoir une relation harmonieuse avec son compagnon canin.

Parlez-vous chinois?

Il est déjà très difficile de comprendre une langue étrangère alors imaginez lorsqu’il s’agit de deux systèmes de communications bien différents; l’un utilisant le verbal et l’autre le langage corporel. Toutou essaie tant bien que mal de nous comprendre mais nous ne lui rendons pas la tâche facile.

Voici quelques exemples

·Parler à Toutou comme on le fait avec une personne; les mots et les gestes superflus le portent à confusion. Il faut communiquer de façon claire, nette et précise.

·Se mêler dans ses indications; les gestes et les mots doivent toujours être cohérents et garder la même signification.

·Tenter de se montrer encourageant en utilisant une voie joyeuse, tout en étant impatient;

Toutou n’est pas dupe, il sait très bien décoder les signaux qu’émet votre corps. S’il

vous sent irrité, il hésitera à vous obéir de peur de se faire gronder.

Vos règlements portent-ils à confusion?

Depuis son arrivée, Toutou a toujours eu accès au divan mais comme ce dernier a été remplacé par un nouveau mobilier neuf, on lui interdit maintenant d’y monter. Parfois, la fillette l’invite à s’y coucher en cachette mais quand papa le surprend, Toutou se fait gronder. Ses propriétaires ont beau le punir, dès qu’ils ont le dos tourné, Toutou en profite pour y retourner.

Dans cet exemple, plusieurs éléments portent à confusion. Premièrement, parce qu’il est toujours plus difficile de changer une habitude bien ancrée, il aurait fallu lui interdire dès le départ l’accès au divan sachant qu’il serait éventuellement changé. Aussi, cette nouvelle règle manque de constance puisque parfois, on lui redonne ce privilège. Et enfin, cette consigne n’est pas cohérente entre les différents membres de la famille.

Quand le chien répond au nom de «Non!»

Il ne sert à rien de répéter sans cesse «Non!» du matin au soir. Si Toutou ne respecte pas vos consignes et multiplie les bêtises, c’est qu’il ne comprend pas ce qu’il doit faire. Chaque fois que l’on donne une interdiction, il faut le rediriger vers un autre comportement de remplacement pour éviter qu’ils ne répètent toujours les mêmes erreurs.

Quelques exemples

·Toutou mâchouille un soulier : remplacez-le par l’un de ses jouets

·Toutou saute sur les invités : apprenez-lui à s’assoir afin de recevoir les caresses

·Toutou tire en laisse lorsqu’il croise d’autres chiens : enseignez-lui le contact visuel afin qu’il reste concentré sur vous.

Toutou est-il motivé?

Comme vous et moi, le chien n’a aucun intérêt à donner son 110% pour un travail ennuyant et non gratifiant. En revanche, s’il y trouve une grande motivation et beaucoup d’encouragement, il aura le cœur à l’ouvrage.

Comment motiver Toutou?

·Plutôt que d’utiliser un ton sec, autoritaire et une attitude menaçante, soyez plaisant et amusant

·Cessez de le punir pour ses erreurs et récompensez-le plutôt pour ses bonnes actions

·N’utilisez sa gâterie ou son jouet préféré que pour le récompenser

·Évitez de faire une longue séance d’entraînement ou de jeu, optez plutôt pour faire plusieurs courtes séances

·N’attendez pas qu’il se lasse ou s’épuise, cesser l’exercice pendant que sa motivation est encore élevée

·Toujours terminer l’exercice de façon positive et encourageante

Êtes-vous perdu?

Le manque d’organisation mène souvent au découragement. Pour éviter de vous sentir rapidement submergé par les problèmes, montez un programme d’éducation qui vous guidera tout au long de la progression.

Avez-vous brûlé des étapes?

Il est insensé de croire que Toutou restera concentré dans un environnement débordant de stimulations, s’il est facilement distrait la plupart du temps. Pourtant, il n’est pas rare de voir des propriétaires corriger leur chien, tirant au bout de la laisse, dans un parc grouillant d’activités. L’éducation ne se fait pas en un claquement de doigt. En voulant obtenir des résultats trop rapidement, c’est l’effet inverse qui se produit.

Lorsque l’on enseigne un nouvel apprentissage, il faut éviter de mettre Toutou en situation d’échec. Donc il faut s’assurer que l’objectif est réalisable et que les étapes pour y arriver respectent le rythme de ses apprentissages. Si je reprends l’exemple précédent, avant d’emmener Toutou au parc, il aurait fallu travailler sa concentration dans un endroit calme, puis augmenter progressivement les distractions jusqu’à ce qu’il soit capable de traverser ce parc sans se laisser distraire.

Quand le chien régresse, c’est que l’on va trop vite dans le processus. Vaut mieux reprendre l’exercice à un niveau de difficulté moins élevé.

Encouragez-vous que les bons comportements?

«Lorsqu’il était chiot, Toutou pleurnichait dans l’espoir d’avoir de l’attention. Il était tellement mignon, c’était difficile de résister! Mais aujourd’hui, il ne se contente plus de pleurnicher mais il jappe constamment afin d’obtenir ce qu’il désir. Ses propriétaires le trouvent beaucoup moins adorable maintenant.»

Nous encourageons tous, à notre insu, des comportements indésirables. Et certains chiens sont passés maître dans l’art de la manipulation, au désespoir de leurs propriétaires. Pour vous éviter des problèmes inutiles, assurez-vous de toujours récompenser la bonne action. Et sachez que la récompense ne se limite pas uniquement aux friandises, elle peut prendre différentes formes, tel qu’un jouet, une caresse, un contact avec les mains, un mot, un regard, un jeu et même une punition.

« On demande à Toutou de s’asseoir, il s’exécute mais reçoit la récompense au moment où il se préparait à se coucher. Maintenant, quand on lui demande un «Assis» il se couche sur le sol.»

Il est très important de récompenser au moment même où le chien présente le comportement désiré. Si vous réagissez trop tard, vous risquez de conditionner un tout autre comportement et l’apprentissage sera beaucoup plus long à faire.

Toutou obéit seulement s’il obtient une friandise en échange?

La récompense doit toujours servir seulement à guider le chien au début d’un apprentissage et à récompenser le comportement souhaité. Jamais en échange de sa coopération.

Si Toutou refuse de collaborer parce que vous ne lui présentez pas une gâterie, alors qu’il s’en prive!

Être d’une humeur de chien!

-Comme le chien est très sensible à nos émotions, le simple fait d’être impatient, déçu ou stressé peut le rendre confus et le déstabiliser. Aussi, un chien de mauvais poil, anxieux ou surexcité sera incapable d’être assez réceptif pour faire de nouveaux apprentissages. Dans un cas comme dans l’autre, il est toujours préférable de reprendre l’exercice ultérieurement, lorsque vous serez plus zen.

Toutou s’ennuie?

-Plusieurs des bêtises canines sont attribuables à l’ennui. Chaque chien a un besoin plus ou moins élevé de stimulation et si vous ne le comblez pas quotidiennement, il trouvera le moyen de le faire mais à sa façon. Alors pour vous éviter de mauvaises surprises, vaut mieux occuper Toutou et lui proposer des activités qui stimuleront ses pattes, ses méninges et son flair.

Aussi, dépenser le surplus d’énergie avant de commencer d’entraînement, est un moyen efficace pour optimiser sa concentration.

-Tous les chiens, qu’elle que soit la race, peuvent devenir d’agréables compagnons. Mais pour y arriver, il faut parfois voir plus loin; tenter de comprendre ce qui pousse Toutou à mal se comporter et modifier notre façon de faire, plutôt que de le pointer encore du doigt.

Des applications “canin” pour I-phone
Sauvetage canin: des chiens qui sauvent la vie