Tendance : ces chiens qui détectent les punaises de lit !

Punaise de lit

Publié le : 28 juillet 20226 mins de lecture

Connaissez-vous le chien détecteur de punaise de lit ? Moins célèbre que ses collègues guides d’aveugle, dénicheurs de drogue ou sauveteurs en mer, sa mission n’en est pas pour autant dénuée d’intérêt. Les parasites qu’il combat se nourrissent du sang humain pour subsister et peuvent être un véritable fléau. Dans des milieux professionnels vastes comme les hôtels ou les centres de vacances ainsi que dans les immeubles d’habitation, l’intervention canine reste la solution la plus rapide pour localiser ce problème.

Comment repérer soi-même la présence de puces de lit ?

Avant de faire appel à un service détection punaise de lit assuré par nos amis à quatre pattes, vous pouvez effectuer de premières observations par vous-même. Dans un premier temps, si vous vous réveillez avec plusieurs petits boutons douloureux localisés sur les zones non couvertes par des vêtements, la suspicion est légitime. Dans un second temps, si vous constatez de minuscules traces noires sur vos meubles correspondant possiblement à des excréments d’insectes et que vos draps sont souillés par de micro-tâches de sang, il est fort probable que votre logement se soit effectivement fait colonisé. Le souci est que la majorité de la population ne développe aucune réaction cutanée particulière à ces attaques et que ces nuisibles ne laissent pas forcément d’indices de leur présence. Seul l’odorat aiguisé d’un chien spécialement formé à cette activité est en mesure de vous apporter une preuve formelle. N’hésitez pas à privilégier cette option dans le cas où vous avez du mal à vous en débarrasser.

Les zones à risque

La piqure punaise de lit est un phénomène extrêmement fréquent dans les établissements hôteliers à cause de l’énorme brassage de population qui a lieu dans ces endroits. En effet, les punaises adorent se glisser dans les valises des voyageurs et s’établir sous les matelas ou dans les recoins des placards. Les produits d’entretien classiques ne sont malheureusement guère suffisants pour éradiquer leur multiplication. Ces dernières ne succombent qu’après avoir été en contact avec des substances chimiques bien spécifiques ou soumises à des chocs thermiques radicaux. Les entreprises spécialisées dans ce type de nettoyage mettent en place des techniques multiples comme le traitement à l’azote liquide ou le nettoyage vapeur à 120 degrés. De votre côté, il est conseillé de passer les vêtements, couettes et autres taies d’oreiller en machine réglée à 70 puis éventuellement dans un sèche-linge paramètré en mode chaud. Toutefois, sans protocole de détection, il est compliqué de définir les surfaces à traiter et les éléments à désinfecter.

Une méthode écologique

Le passage d’un chien détecteur de punaise de lit est une initiative écoresponsable. Par définition, il ne nécessite tout d’abord aucun produit dangereux pour l’environnement et ne consomme pas le moindre kilowatt d’électricité. Au-delà de cela, l’action d’un seul et unique animal est capable de couvrir un immeuble entier en quelques heures ce qui est tout bonnement impossible pour un agent d’entretien, même s’il est équipé de machines de pointe. Pour terminer, on n’a pas encore inventé d’outil aussi précis que la truffe d’un chien pour délimiter un périmètre dans le détail. Grâce à lui, le processus de décontamination est correctement ciblé et ne réclame pas des quantités superflues de ressources pour nettoyer en profondeur des espaces déjà sains. Sachez en fin que le diagnostique posé par le meilleur ami de l’homme est trois fois plus fiable que les conclusions tirées par son maître. Un domaine supplémentaire où les animaux surpassent largement nos compétences.

Éloge de l’intelligence canine : cette qualité méconnue qui fait des merveilles

Il est de notoriété publique que la bienveillance et l’empathie du chien sont un trait de caractère commun à l’ensemble des races. Ce fidèle compagnon déçoit rarement car il donne le meilleur de lui-même pour satisfaire son maître. Il existe cependant des profils plus adaptés que d’autres pour s’occuper de certaines tâches. Par exemple, le labrador est incontestablement le plus doué pour guider les personnes non-voyantes dans leurs déplacements du quotidien mais aussi pour assister des individus porteurs d’handicaps divers. Le berger allemand est quant à lui le chien sauveteur par excellence pour des disparitions en pleine montagne ou des accidents en mer. Les forces de police en ont toujours plusieurs dans leurs unités. Concernant la détection de punaises de lit ou de toute autre substance, le beagle possède un odorat au dessus de la moyenne qui lui permet de localiser un élément déterminé dans une superficie impressionnante. Ces talents souvent négligés sont fascinants et ne sont pas encore tous connus. Il y a fort à parier que des utilités annexes qui régleront des problématiques tenaces seront découvertes à l’avenir.


A qui demander l’autorisation d’ouvrir une pension canine ?
Les quatre facteurs d’un coussin apaisant pour chien

Plan du site