La légende de Shako ou le premier Lhassa Apso nommé Smarties

Shako, la déesse tibétaine des animaux

Shako, la déesse tibétaine des animaux, est prête à engendrer ses deux rejetons si différents mais aussi très convoités par leur souche divine. Animal volant à tête blanche nichant dans les plus hautes falaises des Himalaya, Shako donne naissance à chaque année à un bébé avec des ailes qu’elle laisse s’envoler quand est venu le temps de la maturité. L’autre poupon nait sans ailes et la déesse doit le ramener gentiment au sol pour le remettre au Lama qui attend avec impatience le nouveau Lhassa Apso tant attendu. Comme il est de première génération, il a encore des plumes aux pattes. Il est une bête très recherchée pour ses valeurs de courage et de gaieté et symbole de vivacité, une des quatre dignités de la voie de Shambhala. LamaBen est tout sourire de son nouveau compagnon Apso qu’il accompagnera jusqu’au temple. Il lui dit : Tu sais j’ai le privilège de te baptiser du nom que je veux puisque je suis ton accompagnateur; comme j’ai voyagé beaucoup à travers le monde je voudrais te nommer de la meilleure friandise que j’ai jamais connu : Smarties! Évidemment c’était un Smarties rouge car le jeune chien avait une tache de naissance rouge sur le front, signe indéniable de son origine hindouiste.

La route est un long sentier tortueux à travers les montagnes et le jeune Smarties énervé de sa nouvelle aventure court à droite et à gauche sans écouter son nouveau maître. On entend le nom de Smarties résonner en écho à travers les vallées. Tous les enfants rencontrés sur la route adoptent immédiatement sa bonne humeur et son enthousiasme. Attention Smarties, un enfant pourrait avoir la soudaine envie de t’adopter…et ce qui était prévisible arriva…au tournant du chemin LamaBen perdit de vue le petit Smarties. Tragédie! Des recherches sans succès amenèrent LamaBen à revenir au temple sans son trésor. Que dira le GrandLama? Je suis cuit!
Pas loin de là, Bouddha chemine depuis des jours, perdu dans les montagnes. Ouaf! Ouaf! dit le petit Smarties pour attirer son attention. Le Bouddha se penche vers lui et ils se regardent dans les yeux comme s’ils se connaissaient déjà depuis des lunes. En fait, Smarties connaît déjà le lieu du temple, étant une réincarnation d’un Lhassa Apso de ce village. Le Bouddha faisant totale confiance à Smarties, le suit jusqu’au temple. LamaBen accueille le nouveau visiteur avec un grand soulagement de retrouver sa perle Apso. Les Lamas du temple sont frappés par la ressemblance du chien avec le lion mythologique tibétain et lui donnent le surnom de Lion des Neiges. Une tradition est alors née dans les temples, qui persiste encore aujourd’hui, de garder les Lhassa Apso présents pour le retour éventuel du Gautama Bouddha.

Le Lhassa Apso, fils de la déesse Shako, a un poste privilégié dans le monde des animaux : il est au sommet de l’échelle des réincarnations vers l’humanité. Les tibétains croient qu’il a la possibilité d’accéder au monde des hommes dans sa prochaine vie. À la mort du GrandLama, Smarties est décédé pas longtemps après lui. L’histoire dit que les lamas, à la recherche de l’enfant de la nouvelle génération, trouvèrent deux enfants : L’un étant la réincarnation du GrandLama, l’autre, celle de Smarties. Malheureusement LamaBen garda une légère amertume quand à la perte de Smarties, croyant qu’il était à jamais perdu…soupçonnant son colocataire LamaDji de l’avoir vendu pour payer le loyer…

À la recherche du chien idéal
Un chien pour ses vieux jours