Acheter un chien

L’achat d’un chien vient avec de nombreuses responsabilités, notamment celle de lui faire faire de l’exercice. Toutous magazine vous fait découvrir dans ce numéro des alternatives à la marche et au parc à chiens. Soyez prêts, chaussez vos bottes, revêtez votre harnais … c’est un départ pour le canicross !

Le canicross est un sport qui unit le chien et son maître dans une discipline sportive extérieure. Originaire de l’Europe, ce loisir connaît un grand succès chez nos voisins du sud et gagne du terrain au Québec. Chaque année, des courses sont d’ailleurs organisées dans la Belle Province. Toutousmagazine a découvert deux clubs, les Canisportifs et Plein-air Canin, qui rassemblent les adeptes de ce sport.

Bouvier bernois, caniche royal et même bichon frisé énergiques avec ou sans pedigree sont les bienvenus. Les seules contraintes; que toutou soit âgé de 12 mois et plus, qu’il soit sociable et qu’il ait une aptitude reconnue à l’effort physique.

Une relation de confiance

Le Canicross est une activité bien simple. Le maître s’habille pour l’extérieur, attelle son chien à l’aide d’un harnais de Canicross (style chien de traîneau) auquel est rattaché un long élastique de style bungee qui est lui lié à une large ceinture que pose le maître autour de sa taille.

Certains novices pourraient avoir des difficultés à amener leur chien à revêtir leur harnais. Pour ce, les regroupements suggèrent de s’initier à l’activité avec un duo qui a l’habitude. Toutou aura ainsi tendance à copier le chien expérimenté.

Évidemment, comme toute activité d’extérieur, il est important d’apporter de l’eau et de la nourriture à toutou. Certains clubs suggèrent aussi de ne pas trop nourrir le chien deux heures avant l’activité afin d’augmenter son sentiment de bien-être durant l’exercice.

Le maître doit être toujours en mesure de ramener son chien entre ses jambes si il se fait dépasser ou si un obstacle se présente.

Si les conseillers en comportement animal disent que le maître doit précéder son chien en tout temps, notamment lorsque l’on franchit le seuil d’une porte, le Canicross indique le contraire. C’est le chien qui est devant le maître et qui aide ce dernier durant les ascensions. Il est ainsi important que le chien obéisse bien à son maître durant l’activité.

Lors de la course, les maîtres se transforment en véritables sportifs qui ont leur langage caractéristique. Chez les membres de Canisportifs, pour dépasser une autre équipe, on doit demander le passage en disant ” PISTE ” et faire un arc de cercle suffisant sur la gauche pour que les chiens ne se croisent pas. Dans un sentier étroit, le concurrent qui précède doit s’arrêter, ramener son chien entre les jambes et laisser passer le coureur.
Voici quelques autres commandements utilisés par le groupe:

Adaptables à chacun, il est de coutume d’utiliser :

  • Droite – Gee (jiii)
  • Gauche – Haw (hâââ)
  • Départ – Go/let’s go
  • Ralentir – Easy
  • On continue tout droit – Straight
  • Arrêt – Whoa (woôôô)
  • Dépassement – Piste/trail

D’autres sports de duo maître-chien se pratiquent au Québec

-Skijoring: même équipement, mais avec des skis de fond.

-Caniraquette: même équipement, mais avec des raquettes.

-Canimarche: même équipement, mais plus accessible avec les toutous moins énergiques.

Le truc de Danièle Léger de Plein-air canin

De la vaseline sous les pattes des toutous, ça évite les coussinets des toutous de geler

À la recherche du chien idéal
Un chien pour ses vieux jours